bildo kvarsezona de Obernai Familio Hurstel, en Obernai

Hejmpaĝo > Filmoj en esperanto > Une télé en espéranto ?

Une télé en espéranto ?

dimanĉo 2a decembro 2012, de cyrille


Depuis plusieurs années, les locuteurs de l’espéranto n’ont pas de télévision à se mettre sous la dents.

Vous pouvez écouter la radio, télécharger des podcast, mais pour apprendre une langue, regarder une télévision est tout simplement plus intéressant et plus simple car l’image vient au secours du sens.

Flavio Rebello avait lancé en 2005 ITV une télé en streaming depuis le Brésil. Le concept était bon, il était en avance sur son temps, mais il n’avait pas de modèle économique et le contenu était mauvais. Il comptait sur la movado pour le produire alors que le contenu est le nerf de la guerre.

Dépenser de l’argent pour streamer, comme le faisait Rebello, n’est plus un soucis car Youtube, Viméo et Dailymotion sont là pour cela.

Mais comment produire un contenu de qualité, bien prononcé, qui se renouvelle très vite, plus vite que les gens ne se lassent, quand on n’y travaille pas à temps plein ? Et qui n’existe pas déjà ailleurs dans les langues nationales.

Le cadre européen de référence pour les langues dit qu’au niveau C1, on est capable de comprendre la télévision sans problème. Encore faut-il qu’il existe une télévision en espéranto !

Les apprenants ont besoin d’une télévision, mais pour en faire quoi ?

Pour les enfants, ils pourront bientôt visionner le Vaisseau en espéranto. Et pour les adultes, vous pouvez visionner les programmes de Sonja-Sophia sur Youtube. C’est bien prononcé, la présentatrice est jolie et joyeuse, et le contenu se renouvelle.

Est-ce que cela sera suffisant pour qu’on revienne et qu’on s’intéresse ? L’avenir nous le dira mais l’initiative mérite d’être encouragée. Bravo Sophie.

mondo de sonja-sophie (PNG)

Observi funkciadon de la retejo RSS 2.0 | Retejo-mapo | Privata spaco | SPIP
Creative Commons License
Bildoj, tekstoj kaj sonoj elshuteblaj per
kontrakto Krea Komunajho escepte kaze de aliaj informoj. Radiostacioj, bonvolu kontakti nin por uzi iun ajn dosieron au parton