bildo kvarsezona de Obernai Familio Hurstel, en Obernai

Accueil du site > Des examens d’espéranto ? > Comment organiser une session d’examens du premier et du deuxième (...)

Comment organiser une session d’examens du premier et du deuxième niveau

jeudi 31 août 2006, par cyrille


Comment faire lorsque l’on ne dispose d’aucune ressource locale ?

Tout d’abord, listons les ingrédients de la recette. Pour réussir des examens dans ces conditions, il faut un organisateur qui connaîsse relativement bien les examens et soit garant de l’assemblage de tous les ingrédients. Au moins trois sources d’information sont disponibles pour lui faciliter la tâche :

- le site de FEI
- l’article de Renée Triolle dans Le monde de l’espéranto n° 554
- certains articles de ce site

Il faut des sujets : FEI les envoie, et avec un peu d’astuce, comme la reproduction des exemplaires requis par le conjoint, l’organisateur peut même être candidat sans avoir vu les sujets au préalable. Toutefois, ne les demandez qu’une fois la date et le nombre de candidats connus, je suppose que FEI n’aime pas produire des sujets qui finalement ne servent pas. Assurez vous que les sujets transmis ne mélangent pas sur la même page le sujet d’écrit et le début de l’oral. Sinon, découpez les avant la reproduction, et préparez les sujets d’oraux pour l’après midi, de façon à faciliter la vie du jury.

Il faut un jury, constitué de 2 "kapableculoj" dont vous avez besoin pour lire la dictée et faire passer l’oral du premier niveau. Si vous trouvez deux lecteurs pour l’écrit du matin, votre jury peut n’arriver que l’après midi pour les oraux. Il semble honnête de prendre en charge leurs frais, et donc de les trouver le plus près possible pour avoir une chance d’équilibrer le budget.

Il faut une salle, si possible une salle de classe pour tenir un écrit, et tenir l’oral l’après midi. Cela signifie que les candidats en attente de passage, attendrons dehors. Commandez le beau temps, ou prévoyez quelquechose si le bâtiment ne se prête pas à une attente dans les couloirs.

A ce stade, vous connaissez vos dépenses. Pour équilibrer, vous pouvez compter sur la part des droits d’inscription qui revient à l’organisateur local, mais ne prévoyez pas plus de 10 candidats pour un même jury. Cela représente déjà presque 5 heures d’oral l’après midi. Si vous avez 20 candidats, il vous faudra 2 jurys, donc 2 salles etc...et le budget ne s’équilibre pas mieux. Il ne reste pas grand chose pour couvrir les frais, surtout si le jury vient en voiture ou de très loin (Plus de 300 km).

Il faut donc des candidats, et les préparer. Voyez les autres articles de la rubrique pour les exemples de sujets. Les élèves de votre cours débutant sont les bienvenus, le niveau élémentaire a justement été conçu pour eux, même s’ils ont l’impression de ne pas être au niveau.

Vous pouvez faire un peu de publicité dans le mouvement pour accueillir des candidats un peu plus éloignés ou des autodidactes des cours par internet ou par correspondance. Envoyez votre message deux mois à l’avance à okazas (che) esperanto.org, la Verda Krabo, Edukado.net, UFE-membroj, etc... et FEI bien sûr.

Préparez un communiqué de presse, cela fait toujours parler de l’espéranto et des clubs locaux, cela souligne le sérieux de cet apprentissage, surtout si vos examens ont lieu en juin, alors que notre communication est généralement axée sur la reprise des cours en octobre. N’oubliez pas votre appareil photo, pour enrichir le site internet du club organisateur.

Organisez le deuxième niveau le second jour. Vous commencez par le test préparatoire grammatical dont la correction est requise immédiatement. Pensez à préparer un repère visuel d’une page avec les bonnes réponses, pour que votre jury contrôle rapidement ces travaux sans réfléchir à chaque proposition. Attention, plus la pause est longue, plus vous différez votre repas, et ainsi le début des oraux de l’après midi. Tous les reçus peuvent alors commencer l’écrit de 2h30 avec deux lectures successives d’un texte à résumer. Votre jury peut enfin se reposer lorsque les candidats s’occupent de la suite de l’écrit. Les plus rapides ont intérêt à rendre leur copie assez vite, pour que le jury commence la correction immédiatement s’il ne veut pas emporter du travail à la fin du week-end. Qui a dit que tout cela n’était qu’un hobby ?

L’après midi, il s’agit d’un oral dont l’organisation est similaire à celui de la veille. Chaque candidat dispose de 20 minutes de préparation tandis que le candidat précédent est en cours d’examen. Il faut prévoir une chaise pour celui qui prépare en dehors de la salle, ainsi que quelques minutes de délibération pour le jury entre les candidats. Comptez donc une demi-heure par candidat lorsque vous réaliser le phasage des ordres de passage.

L’oral du deuxième niveau prévoit des questions sur l’histoire du mouvement, qui nécessitent un peu de bachotage, plutôt sympathique s’il est réalisé en groupe par les candidats en attente de passage. Les premiers candidats sont donc un peu désavantagés, et il vaut mieux envoyer les mieux préparés plutôt que les plus pressés.

A la fin des deux journées, l’organisateur collecte les feuilles de présence, les copies, et envoie le tout accompagné d’un chèque pour la part qui revient à FEI.

Désormais, vous savez où vous allez si vous souhaitez organiser des examens du premier et second niveau. Vous constaterez qu’en se donnant un objectif, vos élèves se seront astreint à un minimum de travail qui aura porté ses fruits.

A bientôt, pour pour la kapableco avec les plus motivés.


Fatal error: filemtime() [<a href='function.filemtime'>function.filemtime</a>]: Stat failed for CACHE/d/-inc_forum-40.f618c667 (errno=2 - No such file or directory) in /mnt/109/sdb/e/0/benecyril/ecrire/public/cacher.php on line 302